TAMARINDUS INDICA

 

 TAMARINDUS INDICA
Français : Tamarinier. Wolof : Dakhar . Bambara : ntomi, domi. Haoussa : tsaniya


arbre de 12-15m de haut à fût droit et court, épaissi à la base, atteignant 1m de diamètre, à cime dense et sombre. L'écorce est écailleuse et crevassée. Les écailles rectangulaires laissent apparaître des surfaces, gris brun clair avec une tranche jaune (extérieur) et rouge pâle (intérieur). Les rameaux sont plus ou moins pubescents, crevassés et écailleux. Les feuilles sont alternes, imparipennées avec une longueur de 7 à 15 cm, puis pubescentes devenant glabres, avec 8 à 15 paires de folioles opposées, étroitement oblongues. Les Limbes ont un sommet arrondis, ou échancrés, avec une base arrondies asymétriques, vert glauque. La fleure est une pédicellé, jaune striée de rouge, de 2,5 cm de diamètre, à 4 sépales ovales à intérieur vert à jaune et extérieur brun, avec 3 pétales finement denticulés. Le fruit est une gousse subcylindrique plus ou moins courbe, étranglée et tortueuse, puberulente, brun roux persistante et devenant noirâtre. Elle contient une pulpe brunâtre sucrée, collante et astringente au goût.

La floraison a lieu plutôt en fin de saison sèche, après la feuillaison. Le tamarinier habite les zones semi-aride et tropicale (à pluviosité de 400 à 1500 mm/an, avec une saison sèche bien marquée). Souvent sur sols lourds mais bien drainés.
C'est une espèce que l'on le rencontre du Sénégal à l'Erythrée. Elle est commune, répandue et parfois grégaire.

Utilisations Médicinales : Les fruits constituent de puissants laxatifs. Les racines sont utilisées pour traiter la conjonctivite, ophtalmie, la faiblesse sexuelle et la paralysie. L'écorce est purgative et diurétique. Mais elle est aussi employée pour l'hépatite, l'ictère, la gonococcie et la toux. Les rameaux sont de bons fortifiants mais aussi de bons stimulants sexuels. On les utilise pour soigner l'insuffisance hépatique, les coliques, la fièvre et les bronchites. Les feuilles pour l'ictère, la constipation, la diarrhée, la gale et les conjonctivites. Le tamarinier est aussi employé dans de nombreux usages médico-magiques pour soigner la folie, l'impuissance sexuelle et la stérilité). La pulpe du fruit sert à fabriquer des boissons rafraîchissantes, acidulées très riche en vitamine C.

 

Commentaires (1)

1. fatou (site web) 22/04/2011

comment le tamarindus indica participe a une bonne puissant sexuel et a l'estérité

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×