CITROPSIS ARTICULATA

 

CITROPSIS ARTICULATA

Citropis

 Les problèmes d'érection, font partie des problèmes du couple...En Afrique, il existe un remède naturel : Le Citropsis, il est le "viagra" naturel de l'Ouganda. À force de l'utiliser, cet arbre est en voie de disparition.

Les feuilles du Citropsis ont des vertus aphrodisiaques très réputées qui sont la cause de son malheur. En effet, les utilisateurs de feuilles de Citropsis déracinent les arbres et ne replantent rien à la place, bien entendu. Les racines du "citropsis articulata", utilisées en décoction, sont efficaces "en trois heures", a expliqué à l'AFP un paysan de 49 ans et consommateur régulier qui vit près de la réserve de Mabira, à 50 km à l'est de Kampala. Cette région abrite l'une des dernières forêts tropicales humides d'Ouganda. "Nous sommes inquiets de la raréfaction du citropsis; il y a un gros problème d'impuissance ici et les gens vont devoir se priver pour acheter un médicament équivalent" regrette-t-il.

Un guérisseur contacté par l’AFP explique : "Depuis que je sais que le temps où ces plantes seront rares peut arriver, j'essaie de les utiliser de façon durable" et souligne que le Citropsis "pouvait soigner 65 maladies".Ce braconnage d’arbres menace une essence importante pour l'écosystème de la forêt tropicale. Une campagne nationale de sensibilisation a été lancée en Ouganda pour soutenir et développer les pratiques de récolte durable.

 


L'Ouganda est au carrefour des plaines d'Afrique de l'Est et des forêts tropicales des Grands Lacs. Le pays est l'une des zones les plus riches en terme de biodiversité et espèces endémiques d’Afrique. S'étendant sur 30.000 hectares, Mabira qui compte 312 espèces de plantes, 315 d'oiseaux et 218 de papillons a un rôle crucial pour la biodiversité du pays.
Le gouvernement ougandais avait envisagé de transformer un quart de la forêt en plantation de canne à sucre. Heureusement, le projet a été retiré après de vives protestations. Les menaces planant sur <l'arbre à sexe",> le Prunier africain ainsi que sur toutes les plantes médicinales soulignent la difficulté de la conservation des espèces en Ouganda, qui abrite une richesse unique de plus de 1.100 espèces.

On comprend mieux pourquoi elle a eu un si grand succès, au point d’en être en voie de disparition !
Ses racines sont employées dans des infusions pour traiter le dysfonctionnement erectile et l impuissance sexuelle et son efficacité est prouvée en 3 heures chrono
La population locale est donc très inquiète " Avec le chômage, de mauvaises pratiques alimentaires, le diabète et l'hypertension liés au stress, les troubles de l'érection sont en augmentation en Ouganda (...) c'est pour ça que les gens utilisent cette plante ".

Ajouter un commentaire

 
×